Le millepertuis en fleurs : une tige fleurie
Le vase est d'Elisabeth Causeret .
Les tiges avec un fruit sont un Kit de Pascal Garnier.

Matériel

- Tiges métalliques (couvertes de papier vert)
- Papier vert ou papier de chine blanc aquarellé en vert (notre option)
- Papier de soie épais jaune ou papier de chine blanc aquarellé en jaune (notre option)
- Fil de soie jaune (ou blanc teinté jaune à l’aquarelle)
- Ciseaux cranteurs ondulés (les nôtres viennent de Llidl ) petites vagues et grandes vagues - voir photo ciseaux
- Ciseaux ou pince coupante
- Perforatrice en forme de pétale à 5 branches de 3 mm de large (notre option) , ou à défaut utiliser les pétales obtenus avec le ciseau cranteur « petites vagues » (dans e cas, il faudra poser les pétales un par un sous le pistil)
- Colle à bois
- Carré de mousse plastique
- embossoir rond (ou vieux stylo bille usagé)
- Brucelles fines
- Une épingle
- Aquarelle jaune ou gouache jaune

Réalisation

Préparation des tiges

- Couper une tige de 4 cm environ (ce sera la tige centrale) et 8 tiges (ce seront le tiges secondaires ) de 3 cm dans le fil de fer vert : le nombre de tiges secondaires est variable
- Tremper chaque bout de tige (de 0,5 mm à 1 mm maximum) dans de la colle à bois et laisser sécher la tête en bas : pour ce faire piquer dans un bloc de mousse de fleuriste par exemple, ou maintenir par un clip
- Une fois sec, peindre en jaune et laisser sécher
- (Voir photos 1 et 2)

Préparation des pétales

- Dans le papier jaune, avec la perforatrice préparer autant de corolles de pétales que de tiges coupées(photo 1)
- Perforer en leur milieu les corolles à l’aide l’épingle : les enfiler sur chaque tige et les coller à la base du pistil jaune
- Facultatif, faire 5 sépales (petits triangles coupés dans le papier vert ) et les coller en quinconce sous les pétales(- Voir photo 3)

1

2

3

- Préparation des étamines

 - Avec l’épingle, écarter les fibres de votre fil de soie 
- Couper 7mm environ de votre fil (en maintenant avec la paire de brucelles, et coller votre petite touffe de fibres au creux de la corolle : laisser sécher et recommencer jusqu’à ce que votre pistil soit entouré « d’étamines »(photos 4a et 4b)
- Recouper, une fois sec, l’ensemble des étamines juste au-dessus du pistil
- Passer délicatement au dry brush le haut des étamines d’un jaune orange plus soutenu
4a

4b

-Préparation des feuilles

- Dans le papier vert, avec les ciseaux cranteurs « petites vagues » couper 2 petites feuilles
- Avec les ciseaux cranteurs « grandes vagues » couper 6 ou 8 feuilles
(photo 5)
5

Assemblage

 

– Poser 2 petites feuilles face à face sur la tige principale à 5 mm environ de la fleur : laisser sécher (photo3)
- Couper 3 (le nombre peut varier, c’est à titre indicatif) tiges secondaires à 5 mm de la fleur et coller chacune de ses petites tiges dans le creux formé par les 2 petites feuilles de la grande tige ( photo 6)

 

- Laisser sécher
- Poser 2 grandes feuilles face à face sur la tige à la perpendiculaire par rapport aux petites feuilles, à 8 mm sous les 2 petites feuilles (photo7)
- Couper 3 tiges fleuries à 8mm de la fleur et les coller dans le creux formé par ses 2 grandes feuilles   (photo 8)

 

 Poser de nouveau à 8mm de vos grandes feuilles 2 nouvelles grandes feuilles (perpendiculairement aux précédentes) ..et éventuellement 2 autres en-dessous
 

 

- Votre tige est terminée photos9

6

7

8

9

Les textes et les photos sont la propriété personnelle de leurs auteurs. Copyright © 2004-2007 Minipat.miniatures et patouillages
Révision : 22 novembre 2007.